Le sens du quotidien en Occident: du "dernier repas" omnivore aux "premiers repas" végétaux : anthropologie d’une spiritualité alimentaire face aux syncrétismes socio-culturels contemporains

Le contexte incertain produit une multitude de quêtes de sens pour le consommateur occidental : il se « bricole » une réalité qui rend plus acceptable les « dissonnances cognitives » avec lesquelles il doit composer quotidiennement et qui affecte son régime alimentaire. Les réseaux numériques héberg...

Full description

Saved in:
Bibliographic Details
Published in:Théologiques
Main Author: Parise, Fanny
Format: Electronic/Print Article
Language:French
Check availability: HBZ Gateway
Journals Online & Print:
Drawer...
Published: [2017]
In:Théologiques
Year: 2015, Volume: 23, Issue: 1, Pages: 81-106
Online Access: Presumably Free Access
doi
Description
Summary:Le contexte incertain produit une multitude de quêtes de sens pour le consommateur occidental : il se « bricole » une réalité qui rend plus acceptable les « dissonnances cognitives » avec lesquelles il doit composer quotidiennement et qui affecte son régime alimentaire. Les réseaux numériques hébergent une pluralité de nouveaux mangeurs : les praniques, les sans glutens, les végétariens, les crudivores, etc. Ces nouveaux mangeurs souhaitent s’émanciper du système marchand traditionnel, tout en se positionnant non pas en opposition mais en stratège constructiviste du modèle économique actuel. Ces « créatifs culturels » construisent une consommation signifiante où leur interlocution angoissée avec le monde devient ultra-visible. Ils intègrent certains mythes anciens comme l’allégorie chrétienne du « dernier repas » du Christ au sein de leur quotidien afin de bâtir un nouveau cadre normatif ; objectivant un syncrétisme socio-culturel singulier, tout comme l’établissement d’une nouvelle temporalité du rituel.
The uncertain context produces a multitude of quest for meaning for the Western consumer : he “tinkers” a reality that makes more acceptable the “cognitive dissonances” with which he must compose on a daily basis and which impacts his diet. Digital networks host a number of new eaters : pranics, gluten-free, vegetarians, crudivores… They want to emancipate themselves from the traditional trading system, while positioning themselves not in opposition but as a constructivist strategist of the current economic model. These “cultural creatives” construct a meaningful consumption in which their anguished interlocution with the world becomes ultra-visible. They integrate certain ancient myths such as the Christian allegory of Christ’s “last meal” in their daily lives in order to build a new normative framework ; Objectifying a singular socio-cultural syncretism, as well as the establishment of a new temporality of the ritual.
ISSN:1188-7109
Contains:Enthalten in: Théologiques
Persistent identifiers:DOI: 10.7202/1040867ar