Jean 1,51 et l'annonce de la glorification du Fils de l'homme

Notre exposé cherche à démontrer que la promesse faite à Nathanaël en Jn 1,51, à l'aide du texte de Gn 38,12-19, annonce la glorification du Fils de l'homme au terme de son parcours terrestre décrit comme une descente et une remontée. Mais le moyen de cette glorification sera la crucifixio...

Full description

Saved in:  
Bibliographic Details
Published in:Laval théologique et philosophique
Main Author: Roberge, Michel 1951-
Format: Electronic Article
Language:French
Check availability: HBZ Gateway
Journals Online & Print:
Drawer...
Published: Univ. [2018]
In:Laval théologique et philosophique
Year: 2018, Volume: 74, Issue: 2, Pages: 193-217
Standardized Subjects / Keyword chains:B Einheitsübersetzung der Heiligen Schrift. Johannesevangelium 1,51 / John / Jesus Christus / Son of Man
Online Access: Volltext (Resolving-System)
doi
Description
Summary:Notre exposé cherche à démontrer que la promesse faite à Nathanaël en Jn 1,51, à l'aide du texte de Gn 38,12-19, annonce la glorification du Fils de l'homme au terme de son parcours terrestre décrit comme une descente et une remontée. Mais le moyen de cette glorification sera la crucifixion. D'où le recours à deux textes de l'A.T. pour démontrer, d'abord en 3,14-15, que la crucifixion de Jésus serait une élévation salvifique préfigurée par le serpent élevé par Moïse sur un étendard (Nb 21,4-9). Cependant, la crucifixion est aussi le terme ultime de la descente du Fils de l'homme. La valeur salvifique de la crucifixion est alors démontrée à l'aide de l'épisode de la manne, pain descendu du ciel (Ex 16,4.15.35 ; Ps 78,24). Mais le vrai pain de vie, c'est Jésus : à ceux qui lui resteront fidèles jusqu'à la croix, il transmettra la vie qu'il reçoit continuellement de son Père (Jn 6,48-58).
This article tries to demonstrate that the promise made to Nathanael through Gen 38:12-19 in Jn 1:51, foretells the glorification of the Son of Man at the end of his terrestrial journey, described as a descent and an ascent. But this glorification will be carried out by means of the crucifixion ; hence the recourse to two other texts of the O.T. to prove, first in Jn 3:14-15, that the crucifixion of Jesus would be a salvific elevation prefigurated by the serpent raised by Moses on a stake (Nm 21:4-9). But the crucifixion of Jesus is also the ultimate step of the descent of the Son of Man, its salvific value is then proven by the gift of manna, bread descended from heaven (Ex 16:4.15.35 ; Ps 78:24). Jesus, as the true bread of life, transmits the life he continuously receives from his Father to those who remain faithful to him unto the foot of the cross (6:48-58).
ISSN:1703-8804
Contains:Enthalten in: Laval théologique et philosophique
Persistent identifiers:DOI: 10.7202/1058093ar